MENTION COMPLÉMENTAIRE TECHNICIEN EN SOUDAGE

Le/ la titulaire de la Mention complémentaire « Technicien en soudage » réalise en autonomie des soudures qui répondent aux conditions prescrites par le cahier de soudage, en respectant les les D.M.O.S ou D.M.O.S.R. (Descriptifs des Modes Opératoires de Soudage ou de Soudage de Réparation). Son intervention a lieu dans un atelier et/ou sur chantier, en France et /ou à l’international et elle est manuelle ou avec l’utilisation des machines à commande numérique voire des robots.

Prérequis

  • Avoir entre 15 et 30 ans*
  • Exercer le métier ou être titulaire du diplôme :
    • Technicien en Chaudronnerie Industrielle (BAC PRO TCI)
    • Technicien Usinage (BAC PRO TU)
    • Maintenance des Equipements Industriels (BAC PRO MEI)
    • Technicien Outilleur ( BAC PRO TO)
    • Brevet Professionnel métallier
    • Construction des carrosseries
    • Aéronautique option Structure
    • Ouvrages du bâtiment

Modalités et délais d’accès

  • Dépôt du dossier d’inscription complet (inscription sur le site internet de l’établissement)
  • Admissibilité par le centre de formation dans les 15 jours suivants le dépôt du dossier d’inscription
  • L’admission définitive sera soumise à la signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise
  • Rentrée : fin août /début septembre ou dans les 15 jours suivants la signature du contrat

Type de contrat

Contrat d’apprentissage (15-30 ans) / *Contrat de professionnalisation (plus de 30 ans)

Coût pour l’apprenant

Formation gratuite et rémunérée (selon la réglementation en vigueur)

Durée de la formation

1 an

Organisation de la formation

Les alternances (entreprise / centre de formation) sont en moyenne de 2 semaines

Présence en centre de formation

  • 189 heures d’enseignements généraux
  • 511 heures d’enseignements professionnels

Lieu de formation

  • Bourges (18)

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, le/la futur(e) titulaire de la mention « technicien en soudage » sera capable de :

  • Manier les métaux ferreux (acier, inox) et non ferreux (aluminium, cuivre et leurs alliages) dans le cadre de chantiers intérieurs et extérieurs
  • Mettre en place les éléments de protection
  • Pratiquer tout type de soudures sur ces matériaux sur la base de cahiers des charges (y compris en anglais) et de modes opératoires précis de soudage ou de soudage de réparation (DMOS, QMOS, MOS) sur des ensembles de tuyauterie industrielle, constructions métalliques ou mécano-soudées, châssis et des ensembles de chaudronnerie, appareils ou éléments soumis à des pressions
  • Maintenir les équipements liés au soudage
  • Connaître les actions de contrôle, les actions correctives et les paramètres qui ont une incidence sur la qualité
  • Respecter les procédures relatives à la sécurité et au respect de l’environnement

Matières enseignées

Culture générale et expression, Mathématiques, Anglais, Economie-Gestion et activités professionnelles (les matériaux et les produits d’apports, les procédés de soudage et de fabrication, l’aspect thermique du soudage, la qualité et contrôle, la maintenance en soudage, la préparation des pièces à souder, la santé, la sécurité au travail et la protection de l’environnement)

Modalités pédagogiques et suivi de formation

  • Positionnement et évaluation des acquis à l’entrée de la formation 
  • Cours magistraux, TD et TP et accompagnement personnalisé
  • Formateurs d’enseignements techniques expérimentés
  • Formateurs d’enseignement général
  • En présentiel privilégié et distanciel si besoin
  • Suivi cahier de textes et notes sur YPAREO
  • Livret de suivi CFA/Entreprise
  • Conseils de formation et bulletin semestriel
  • Rencontres tuteur/formateur en entreprise

 Projets à élaborer

  • Réalisation d’un projet en entreprise avec différents procédés lié à un thème
  • Réalisation d’un rapport d’activités en entreprise

 Outils pédagogiques

  • Salles de cours dédiées
  • Plateaux techniques en lien avec la spécialité chaudronnerie-soudage
  • Salle de cours avec équipements informatiques (pour les apprentissages professionnels et enseignements généraux)

Modalités d’évaluation

Les connaissances et / ou capacités professionnelles de l’apprenant sont évaluées tout au long de la formation par l’équipe pédagogique. Les modalités d’examen respectent le règlement d’examen et sont organisées en cours de formation (CCF) et / ou à l’occasion d’épreuves ponctuelles.

Le diplôme sera obtenu après validation de l’ensemble des compétences.

Taux de réussite

Consulter la fiche internet sur www.cfai-centre.fr

Validation à l’issue de la formation

Diplôme national Mention Complémentaire « Technicien en Soudage » (niveau 4)

Débouchés professionnels

Le /la titulaire de la Mention Complémentaire « Technicien en Soudage » peut exercer son métier dans des entreprises des secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de la chaudronnerie, de la construction métallique, du ferroviaire, de la métallerie, de la métallurgie, de l’agroalimentaire, des structures métalliques, de la tôlerie, de la tuyauterie.

Poursuite d’études au Pôle formation

BTS Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle (BTS CRCI)